1945 : l’entrée de l’humanité dans l’ère de l’électronique. Un tournant paradigmatique majeur et un changement radical d’époque

Publié le 16 Nov, 2023
1945 : l’entrée de l’humanité dans l’ère de l’électronique. Un tournant paradigmatique majeur et un changement radical d’époque.

Au tournant du XXe siècle, une accélération sans précédent des avancées technologiques a préparé le terrain pour l’émergence de l’informatique moderne. Cela a été rendu possible grâce à une convergence de plusieurs développements historiques et scientifiques : le prolongement des innovations majeures de Charles Babbage dont je vous ai parlé dans mon précédent article, l’expérience acquise grâce à l’utilisation de calculatrices de bureau, l’intégration des avancées matérielles de la technologie téléphonique et l’impulsion décisive donnée par l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, qui cherchait à développer de nouvelles armes d’artillerie. Cependant, le dernier ingrédient crucial pour faire le saut vers la création d’ordinateurs, tels que nous les connaissons aujourd’hui, était l’électronique.

Dans le cadre de cette confluence d’influences et de besoins, le physicien John W. Mauchly et l’ingénieur électronicien John Presper Eckert, de l’Université de Pennsylvanie, ont conçu un projet qui capturait l’imagination et les ressources des Laboratoires de recherche en balistique (BRL). Les BRL avaient déjà testé plusieurs outils de calcul, mais c’est le projet de Mauchly et Eckert qui s’est avéré être le plus prometteur. Il était si convaincant, en fait, que les BRL ont investi jusqu’à 400 000 $ (somme énorme à l’ époque) pour soutenir son développement. C’est de cette initiative que l’ENIAC (Electronic Numerical Integrator and Computer), le premier ordinateur électronique à usage général, est né.

Conçu en secret pendant la guerre, l’ENIAC a connu plusieurs itérations depuis le concept initial d’une machine dédiée à la résolution de calculs balistiques. Progressivement, il est devenu une machine universelle, capable d’automatiser de nombreuses tâches diverses. Lorsque l’ENIAC a été dévoilé au public en 1946, la guerre était déjà terminée. Le monstre technologique qu’était l’ENIAC possédait 18 000 tubes électroniques, pesait 30 tonnes, occupait une surface de 167 m² et consommait énormément d’énergie électrique. Malgré son architecture encore décimale et sa mémoire limitée, l’ENIAC était capable de réaliser des calculs beaucoup plus rapidement que toutes les machines précédentes ; il pouvait effectuer 5 000 additions par seconde et accomplir en une heure ce que l’ensemble des calculatrices de la BRL pouvait réaliser en deux mois. Après la guerre, l’ordinateur a commencé à être utilisé dans le domaine de la recherche scientifique.

La création de l’ENIAC a marqué une étape cruciale dans le développement de la première génération d’ordinateurs électroniques. La machine a démontré la faisabilité de l’informatique électronique et a servi de fondation à de nombreux autres projets ultérieurs. L’invention de l’ENIAC a catalysé un bouleversement technologique monumental, ouvrant la voie à l’ère de l’informatique que nous connaissons aujourd’hui. La naissance de l’ENIAC représente un jalon déterminant dans l’histoire de la technologie, démontrant la puissance et le potentiel de l’informatique électronique. C’est un testament à l’esprit d’innovation et de détermination qui a alimenté l’avènement de l’ère numérique.

L’invention de l’ENIAC (Electronic Numerical Integrator and Computer) fut une révolution majeure pour la technologie et la société pour plusieurs raisons. 

L’ENIAC a servi de démonstration concrète du potentiel des machines à traiter l’information. Jusqu’alors, l’idée qu’une machine puisse réaliser des tâches autrement effectuées par l’intelligence humaine était largement confinée à la science-fiction. L’ENIAC a fait de cette idée une réalité tangible, démontrant pour la première fois le potentiel des machines à effectuer non seulement des calculs, mais aussi à résoudre des problèmes, à analyser des données, et plus généralement à traiter de l’information.

Ainsi, l’ENIAC n’a pas simplement transformé la pratique du calcul mais a jeté les bases de l’ère de l’informatique moderne, ouvrant la voie à une révolution technologique qui allait transformer notre monde de manière radicale. Les ordinateurs ne sont plus de simples outils de calcul, mais sont devenus des machines universelles, capables de tout, de la gestion des informations financières à la création artistique, en passant par la communication globale et instantanée. L’ENIAC a donc été l’étincelle qui a déclenché cette révolution, en marquant l’aube de l’ère informatique.

En posant les fondations de l’informatique moderne, l’ENIAC a provoqué une révolution sociétale sans précédent, bouleversant la manière dont nous travaillons, communiquons et même pensons.

L’une des transformations les plus évidentes engendrée par cette révolution technologique qui fit basculer le monde entier dans l’ ère électronique a été l’augmentation exponentielle de la productivité dans de nombreux secteurs. Par exemple, dans le domaine de la recherche scientifique, les calculs complexes et le traitement de grandes quantités de données, qui auraient nécessité des années de travail humain, ont été rendus possibles en quelques minutes. L’ENIAC et ses descendants ont rendu possibles des avancées majeures dans des domaines allant de la météorologie à la génomique, en passant par l’astrophysique et bien d’autres. Les modèles climatiques complexes, l’analyse de l’ADN à grande échelle, la simulation des trous noirs, et bien d’autres réalisations n’auraient pas été possibles sans l’avènement de l’ENIAC et de ses descendants.

Dans le secteur des affaires, les ordinateurs ont transformé la manière dont les entreprises opèrent, améliorant la gestion de l’information, la prise de décision et l’efficacité opérationnelle. Par exemple, dans le domaine de la finance, les ordinateurs ont permis le développement du trading algorithmique qui permet aux traders d’analyser de grandes quantités de données en temps réel et de prendre des décisions de trading basées sur des algorithmes. Les ordinateurs ont également amélioré la gestion des ressources humaines et le contrôle des stocks et la gestion de la chaîne d’approvisionnement, pour ne nommer que quelques domaines. Au-delà du travail, l’ENIAC a également posé les bases d’une révolution dans notre vie personnelle. Les ordinateurs personnels, les smartphones et les tablettes, descendants directs de l’ENIAC, ont transformé notre façon de communiquer, de nous divertir, de nous informer et d’apprendre. Grâce aux ordinateurs, nous avons accès à une quantité de connaissances sans précédent, à une communication instantanée avec des personnes du monde entier et à une variété infinie de divertissements numériques.

En montrant qu’une machine peut effectuer des tâches intellectuelles, l’ENIAC a changé notre perception de ce qui est humain et de ce qui est machinique. Les discussions philosophiques et éthiques au sujet de l’intelligence artificielle, de la conscience des machines et de la singularité technologique sont nées avec l’ENIAC et continuent à être des sujets de débat actifs. Ces discussions sont plus pertinentes que jamais alors que nous nous dirigeons vers une époque où les machines peuvent non seulement surpasser les humains dans les tâches intellectuelles mais aussi développer des capacités autonomes de prise de décision et d’apprentissage.

Découvrez Radio Mercure - Une nouvelle Radio Web Culturelle | www.radio-mercure.com

Dernières publications

Ces publications pourraient vous intéresser …